Optimiser la lumière peut nous aider à créer une ambiance agréable, à réduire notre consommation d’énergie (et dieu sait combien c’est important aujourd’hui!) et à améliorer notre bien-être général. Quelle que soit l’ambiance et le style de notre intérieur, un éclairage adapté et une optimisation de la lumière naturelle sont nos deux atouts majeurs 🙂

1 – Dompter la lumière naturelle

La lumière naturelle est indispensable à notre vie et vitale pour notre bien-être. Dompter la lumière naturelle, c’est comprendre comment la lumière naturelle arrive dans notre pièce, comment elle l’occupe et quel chemin elle fait tout au long de la journée! Voici mes astuces pour utiliser au mieux cette ressource incroyable que nous offre le soleil quotidiennement!

Maximiser la pénétration de la lumière

– Avec beaucoup de lumière naturelle, on rend naturellement nos espaces intérieurs plus agréables et accueillants. Et si on gère bien la pénétration de la lumière naturelle, on peut amplifier la sensation d’espace. Mais vraiment, faites le test chez vous, ça fonctionne 🙂

– Pour bénéficier d’un maximum de luminosité, on doit prendre en compte le trajet de la lumière naturelle pour le placement des meubles afin de faciliter la lumière traversante. On se pose ainsi les bonnes questions: Où sont les fenêtres, quelle est leur taille, quelle est l’exposition de la pièce par rapport au soleil… et on fait le max pour optimiser ce cadeau des dieux! Alors, ça parait évident mais on évite de bloquer la lumière naturelle en plaçant du mobilier volumineux devant les fenêtres, en le disposant de manière à favoriser la circulation de la lumière dans la pièce.

Jouer avec les accessoires

– Si on n’a pas la chance d’avoir de grandes ouvertures, on peut opter pour des voilages délicats de couleur claire pour maximiser les effets de la lumière qui entre naturellement et préserver notre intimité.

– En peinture, il est préférable de choisir une couleur très claire sur le mur où les fenêtres sont présentes car la lumière vient en contre jour. Et pour apporte de la profondeur à la pièce, on peint le mur du fond en plus foncé pour permettre un dégradé des murs de chaque côté. Si votre style de décoration demande des couleurs plus foncées, alors c’est un parti pris et on y va à fond, et tant pis pour la lumière naturelle 🙂 Ne sacrifiez pas vos envies de style et votre patte pour une raison d’optimisation. On fait de notre mieux 🙂

– D’une manière générale, on place ses éclairages à contre jour de la lumière naturelle. Par exemple, il n’est pas nécessaire de mettre des appliques sur le mur où il y a les fenêtres.

– Les miroirs sont un atout incroyable pour refléter et multiplier la lumière naturelle dans une pièce. Placez-les face à une fenêtre ou une source de lumière pour augmenter la luminosité. Et plus on en met, plus ça marche: on peut vraiment jouer avec les miroirs pour maximiser les effets.

– Quand on a le choix, lors de travaux par exemple, ça peut être judicieux d’agrandir nos ouvertures pour en améliorer le confort et réaliser des économies d’énergie toute l’année. L’option puit de lumière, fenêtre de toit ou verrière est top pour faire entrer la lumière naturelle et amplifier la diffusion de cette lumière.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi adoré   Gagnez un coaching déco d'une valeur de 290€ pour illuminer votre Noël!

Et des vitres propres 🙂 laissent passer plus de lumière naturelle, je dis ça, je dis rien 😉

2 – Travailler l’éclairage

La lumière artificielle, créatrice d’ambiance

La lumière, même si généralement c’est l’élément dont on s’occupe en dernier, est pourtant l’un des éléments clé de toute décoration. A elle seule, la lumière transforme une ambiance, une pièce, une mise en scène. On considère qu’en déco, comme en photo, la lumière correspond à 50% du résultat.

Il est évident qu’une pièce mal éclairée est ni accueillante ni confortable à vivre. Alors, c’est un « travail » d’apprivoiser les éclairages pour que la lumière ne soit plus uniquement fonctionnelle mais qu’elle fasse partie intégrante de notre déco.

La combinaison de plusieurs éclairages

– Au sein d’une même pièce, il est important de multiplier les points de lumière pour composer notre décor. On opte pour du zénithal (qui se dirige du plafond vers le sol) mais surtout on décline l’intensité des sources lumineuses afin d’éclairer selon nos besoins (par exemple un plafonnier pour illuminer tout un espace, une lampe à poser pour une lumière tamisée et plus délicate).

– Je ne suis pas fan des spots encastrés mais ils ont leur côté pratique et très éclairant, et c’est vrai que dans certaines pièces comme la cuisine et la salle de bains, ça a du sens de mettre quelques spots! En général, si vous optez pour ce genre de luminaire, ajoutez un variateur qui vous permettra de jouer en fonction des ambiances que vous souhaitez créer, c’est en plus économe en énergie.

– Il est à noter que l’intensité lumineuse change la perception des couleurs. Un néon sera froid et peu chaleureux, c’est à nous d’introduire des teintes chaudes pour créer une ambiance confortable. Les éclairages de faible intensité créent généralement une ambiance cosy. On privilégie les ampoules LED qui consomment moins d’énergie et ont une durée de vie plus longue que les ampoules traditionnelles. Pour une ambiance chaleureuse, optez pour des températures de couleur plus chaudes (autour de 2700 – 3000K).

– On peut jouer sur l’orientation pour mettre en scène nos objets de décoration. Par exemple, on peut mettre en valeur certains éléments comme un tableau, une sculpture, un masque… grâce aux spots directionnels. Ils ont le mérite de se focaliser sur l’objet. On voit cette mise en scène souvent dans les niches. On peut aussi diriger des lampes à poser vers ces objets comme les lampes d’architecte qui ont un bras articulé. On peut aussi créer des ombres éclairant les parois verticales du bas vers le haut. Cela permet de souligner les reliefs d’une pièce, de mettre en scène la couleur ou de focaliser l’oeil sur un détail architectural comme une poutre, un décroché…

Un éclairage pour chaque pièce

La lumière artificielle doit être utilisée différemment selon l’endroit de la maison. Focalisez vous sur les endroits stratégiques.

– Pour un éclairage optimal, chaque pièce doit compter au moins une source principale qui éclaire généreusement et une source secondaire, plus cosy.

– Dans le salon, on choisit une lumière modulable en fonction des ambiances que l’on souhaite. Multipliez les sources de lumière indirecte (lampadaire, lampe de sol, lampe de table) grâce à de nombreuses lampes de faible puissance, vous pouvez ainsi choisir la quantité de lumière selon le nombre de lampes allumées.
Si vous pouvez jouer avec des faux plafonds, optez pour des éclairages indirects en leds.

– Dans la salle à manger, n’hésitez pas à multiplier les suspensions au dessus de votre table ou au dessus d’un bar: la répétition de luminaires, identiques ou du même style apportent un côté cosy à l’espace tout en diffusant une lumière forte focalisée sur la table ou le plan de travail.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi adoré   Comment éviter 13 erreurs déco fréquentes



– Dans la cuisine ou le bureau, privilégiez les lumières blanches et vives qui permettent de bien voir ce que l’on fait. Ajoutez des éclairages ponctuels pour concentrer la lumière sur le plan de travail.

– Dans une chambre, préférez un éclairage indirect, doux et relaxant et complétez avec une lampe de lecture plus puissante (lampe de chevet, liseuse, suspensions à l’aplomb de la tête de lit…).

– Quand à la salle de bains, les éclairages directs ciblés avec une lumière sur le miroir au dessus du lavabo sont les indispensables pour ne pas se rater lors du maquillage ou du rasage… 🙂

– On n’oublie pas certains endroits comme l’intérieur des placards, les niches… mais surtout on anime nos couloirs et nos escaliers. On opte trop souvent pour une série de spots dans un faux plafond pour tenter d’éclairer ces espaces trop longs et trop sombres. Mais souvent ça manque cruellement de charme et pourtant ces pièces on y passe à longueur de temps, pourquoi ne pas en profiter pour en faire des pièces avec une identité à part entière!

Quoiqu’il en soit rythmez vos pièces avec des appliques rigolotes, des suspensions XXL ou originales, des spots au niveau du sol, des éclairages malins en leds.
Bref, on joue avec la lumière pour un rendu parfois spéctaculaire!

Vive les bougies

Les bougies sont un élément important dans votre décoration. Très très en vogue depuis plusieurs années grâce à des styles de déco minimalistes très tendances comme le style scandinave ou le style Hygge, on en trouve vraiment partout, à tous les prix et de tous les styles.

– C’est tellement facile de créer une ambiance douce et chaleureuse grâce aux bougies: On apporte de la vie dans nos pièces grâce à des chandelles, chandeliers, photophores, lanternes ou de simples bougies. La lueur des bougies peut aider à adoucir l’éclairage et à créer une ambiance plus détendue.

– Ce qui est top, c’est qu’on a le droit d’en abuser. Par contre, on se cantonne à des bougies blanches pour rester chic. Et comme ça peut être un peu tristounet les bougies blanches, on donne du rythme en variant les hauteurs et les formes.

– Je ne suis pas fan des bougies parfumées – qui sont pour la plupart malheureusement parfumées grâce à des parfums de synthèse. Et les parfums synthétiques peuvent présenter des risques pour la santé. Si l’on regarde précisément la liste des composants… ce qu’on ne faisait jamais jusqu’à maintenant… On se rend compte que la plupart sont des composés synthétiques dérivés du pétrole. Aïe! Il est préférable d’opter pour des bougies non parfumées ou parfumées artisanales et écologiques… mais à quel prix?


– Parfaites pour créer des ambiances intimes et romantiques lors de dîners aux chandelles ou pour des occasions spéciales, elles sont aussi top pour créer une atmosphère apaisante et relaxante dans une pièce. Parfait quand on rentre du boulot 🙂

– On arrive à créer des super jeux de lumières très variés en jouant avec les bougies et les miroirs… ou des objets en verre.

– Dernière astuce, on peut animer sa cheminée même en été en y posant une multitude de bougies blanches. Effet cosy garanti! Et ça marche aussi pour redonner de l’activité aux cheminées condamnées ;-(

Lorsqu’on utilise des bougies, il est important de faire attention à la sécurité en évitant de les laisser allumées sans surveillance et en les éloignants des objets inflammables (rideaux, nappes…)

Si vous avez aimé l'article, sentez vous libre de le partager ;-)